Bilan – Ce que Jeffrey Zeig m’a appris – Partie 3/3

(suite de Back to Basics – Ce que Jeffrey Zeig m’a appris – Partie 2/3)

Le souci du détail

Le souci du détail dans l’analyse, est une des choses qui m’a le plus marqué dans le discours de Jeffrey Zeig lors de ce séminaire. Il a la capacité de revenir encore et encore sur des détails, sur un mot pour comprendre la puissance d’une suggestion, car au final elle tient effectivement en un seul mot.

Milton H. Erickson et Jeffrey Zeig

Milton H. Erickson et Jeffrey Zeig

En exemple, Jeffrey Zeig a témoigné d’une séance de travail avec Milton H. Erickson où ils ont passé plus d’1h30 à décortiquer avec précisions une extrait vidéo qui durait seulement 20 minutes à l’origine.  À l’époque Milton H. Erickson revenait peu souvent sur ses vidéos, car c’était techniquement plus difficile avec la technologie de son époque, mais aussi en raison de la fatigue qu’il ressentait lors de ces séances.

Jeffrey Zeig a connu Milton H. Erickson sept ans avant sa disparition  à l’âge de 72 ans, alors qu’il était déjà de santé fragile. Nous savons en effet qu’il a souffert d’handicaps multiples tout au long de sa vie. Il avait contracté la poliomyélite, mais il était aussi atteint de daltonisme et était hélas insensible aux rythmes musicaux. Ces facteurs limitants venaient s’ajouter à son âge avancé et on comprend mieux l’énergie déployée lors de ces travaux sur vidéo.  

Muscler son cerveau

Le troisième jour du séminaire a été celui de la Pratique. Nous avons travaillé des exercices dans le but de « muscler » le cerveau. Ces derniers visaient à améliorer la circulation entre les deux hémisphères, favorisant ainsi la flexibilité d’esprit et la plasticité cérébrale.

  • L’hémisphère gauche du cerveau est plutôt dédié à la logique et à la pensée rationnelle. L’hémisphère gauche prend en charge 15 % de notre activité cérébrale. Il se charge de la logique, de la volonté, du rationnel
  •  L’hémisphère droit fonctionne davantage avec des images, des métaphores ou des symboles et nous renvoie à l’imaginaire il assure 85 % de notre activité cérébrale notamment dans la prise en charge de nos fonctions physiques et psychologique.  C’est cet hémisphère qui est mis en évidence lors d’une séance d’hypnose.

Psychoaerobics: An Experiential Method of Empower Therapist Excellence

L’hypnotiseur amène le sujet à vivre des expériences pendant la séance. Elles vont devenir des « expériences de référence » dans son cerveau.

Pour devenir un bon hypnotiseur, il faut être très précis dans son langage. Nous l’avons vu avec la vidéo de Milton H. Erickson le deuxième jour du séminaire et avec les nombreuses anecdotes partagées par Jeffrey Zeig.

Durant le séminaire, Jeffrey Zeig a fait de nombreuses références à un de ces nouveaux ouvrages, qui prolonge et approfondit ces questions :  « Psychoaerobics: An Experiential Method of Empower Therapist Excellence« . 

 

BILAN – Une leçon de Vie professionnelle 

En écho à la citation de Socrate  « Ce que je sais c’est que je ne sais rien”, je peux dire qu’intégrer un tel séminaire c’est d’abord accepter de ne plus rien savoir, car croyez-moi, face à Jeffrey Zeig, vous vous sentez comme un nouveau-né… quel que soit votre niveau et vos années de pratique !

L’impact de l’enseignement d’un professionnel précis et expérimenté comme Jeffrey Zeig est d’autant plus fort qu’il fait preuve d’une très grande modestie pendant ses séminaires… Encore une leçon à tirer des grands hommes !

De toute évidence ma rencontre avec Jeffrey Zeig a été une expérience de référence dans ma Quête du Graal de l’Hypnose Ericksonienne ! 🙂

Formation Jeffrey Zeig à Toulouse les 6-7-8 septembre 2018. Je remercie chaleureusement l’Institut Imetho de Toulouse de m’avoir accueilli en voisin et confrère. 

Pour lire les autres parties de mon témoignage cliquez sur :
Le Garant – Ce que Jeffrey Zeig m’a appris – Partie 1/3 
Back to Basics – Ce que Jeffrey Zeig m’a appris – Partie2/2

Contactez-moi pour une consultation vidéo ou à Toulouse : 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.